Tout quitter et aller vivre à l’étranger

Processed with VSCO with hb1 preset

Je quitte tout, je déménage ! Quelle folle idée quand on y pense !

6400 PVT pour le Canada ont été attribués l’année dernière, je fais parti de ces chanceux.

Pourquoi partir ?

Après avoir passé pratiquement 5 ans dans le même emploi, j’avais l’impression d’avoir fait le tour et j’avais vraiment envie de tenter ma chance pour travailler dans un domaine qui me tienne à coeur. J’ai alors décidé d’économiser pour partir.

J’avais également envie de voyager, d’apprendre l’anglais, de vivre à un autre rythme pour ne pas regretter avant d’avoir 30 ans et de me poser, je n’ai notamment pas eu la chance d’aller en Erasmus plus jeune et peut-être j’ai l’impression d’être passée à côté de quelque chose.

Je pense que nous sommes une génération qui a besoin de bouger, de se sentir exister (je ne parle même pas des réseaux sociaux), et qui n’est jamais satisfaite de ce qu’elle a. Il est loin le rêve d’avoir son CDI à vie, sa maison et sa voiture à soi … En même temps, la réalité est là, certains y arrivent en France, pour d’autres c’est bien plus difficile de trouver un job bien payé et dans ce qu’on veut faire. Des fois il faut un certain courage pour quitter son travail car on ne sait pas ce qu’on va trouver. Et plus d’une fois je me suis reposée sur ce que j’avais en disant que ce n’était pas si mal.

Je dois dire que je n’étais pas malheureuse à Strasbourg, j’ai vécu 5 ans bien entourée et au travail il y avait une bonne ambiance. J’adorais la ville, j’avais ma colocation et ma petite déco à moi. Mais je n’avais pas le courage de trouver un autre travail, et de poursuivre mes rêves. J’ai donc eu un pincement au coeur quand j’ai pris ma décision, je me suis bien posée la question plusieurs fois et si je ne faisais pas un mauvais choix. Je ne suis pas une baroudeuse dans l’âme, et je suis sortie de ma zone de confort.

Ce n’est pas une idée si folle après tout, je vois beaucoup de gens qui font des tours du monde et qui partent en PVT. Il suffit un peu de courage pour se lancer et certainement vivre de beaux moments.

Oui mais pour aller où ? Et pour quoi faire ?

J’avais envie d’aller au Canada, plutôt dans la partie francophone, cette idée s’est basée sur des avis de gens que je connaissais. Du coup, mon choix s’est porté sur Montréal. Je ne suis jamais allée à Montréal (mais je vous conseillerais d’y aller en vacances pour voir avant, chose que je n’ai pas faite !).

Souvent quand on pense au Canada, on pense à Montreal, car c’est une grande ville mais au Québec. J’ai beaucoup parlé avec des gens qui y sont allés et personne n’a jamais été déçu de cette ville. On m’a souvent vanté la fameuse gentillesse canadienne, le fait que la ville soit très cosmopolite, qu’on y parle autant l’anglais que le français, et qu’il y a plus d’opportunité de travail.

Je souhaiterais travailler dans la communication, j’aime beaucoup le community management, mais aussi prendre des photos. En commençant ce nouveau départ, je m’offre plusieurs possibilités. J’ai envie de travailler pour quand même vivre sans piocher dans mes économies, acquérir de l’expérience dans un domaine que j’aime (pour m’aider si un jour je reviens en France), développer le blog (ça serait vraiment le top). Mais aussi améliorer mon anglais. J’avais aussi réfléchi à partir plutôt en mode découverte du pays, vraiment plus dans le style faire des photos. Mais je crois que je ne suis pas assez courageuse pour le faire seule. J’avais aussi envisager de demander un congés sabbatique mais je n’avais pas assez travaillé dans ma vie. Je ne sais pas si je veux rester vivre à Montréal, en France je n’ai pas eu une mauvaise expérience de vie, et il y a tellement d’autres villes à découvrir.

Bien réfléchir avant de partir mais pas trop…

C’est une nouvelle vie et une nouvelle façon de penser. Oubliez déjà les 35 heures et vos 5 semaines de congés payés, ici c’est 40 heures à temps plein et 2 semaines de congés. Après apparemment la vie est moins stressante même si on travaille plus. Oubliez aussi si vous aviez l’habitude d’acheter des tonnes d’habits chez H&M ou de faire vos courses en Allemagne chez DM car ici tout est plus cher. Partir c’est aussi s’éloigner des gens qu’on aime et se retrouver seul les premiers temps. Il faut faire un reset. Là est peut-être la difficulté dans les premiers temps, il y a ce fameux mal du pays où on est nostalgique de la France…

Je vous ferai des articles plus détaillés de mes impressions et mes conseils si vous aussi vous souhaitez venir à Montréal en PVT et si ça vous intéresse !

 

25 réflexions sur “Tout quitter et aller vivre à l’étranger

  1. Waouhh je trouve ça génial que tu aies pris une telle décision ! S’éloigner de sa petite vie en France, de ses amis, sa famille, ça doit faire peur mais je pense que ça sera une expérience géniale pour toi 🙂 Le Canada c’est tellement attirant comme pays, les gens ont l’air cool et ouverts !
    (héhé justement je pars échange au Canada l’année prochaine)

    Bisous ❤

    • Merci Tram-Anh. Je pense que c’est effectivement une chance de pouvoir partir, j’ai hâte de découvrir plus le pays. Les premiers jours sont difficiles à passer, mais des belles choses vont se passer.
      C’est super si tu pars aussi l’année prochaine ! A bientôt, bises

  2. Génial, je viens de découvrir ton article par Hellocoton et je ne peux que te dire: you go girl! Vivre à l’étranger fait grandir et aide à voir les choses autrement, c’est une superbe opportunité que tu t’es créé. Je comprends le petit moment de flottement pour comprendre dans quoi tu veux te lancer. Je vais suivre tes aventures du coup, à bientôt! Aurélie

  3. Comme tu es courageuse !
    Je suis un peu comme toi, j’en ai marre de ma vie plan-plan en France. Mais c’est difficile de sauter le pas, de partir loin de sa famille, ses amis et sans vraiment de certitude…
    J’espère en tout cas que cette expérience va te plaire. Hâte de lire tes aventures canadiennes 🙂

    • Merci Laure ! J’ai hâte aussi de découvrir et de partager.
      Je comprends totalement que ça soit difficile de sauter le pas il faut bien peser le pour et le contre, mais je n’avais pas beaucoup de choses à perdre et je peux toujours revenir. Moi je suis attachée aussi à la famille, donc on verra comme ça se passe 🙂
      Je vois que tu as ton blog, ça permet aussi de sortir de la routine et de faire des choses qu’on ferait peut-être pas en temps normal.

  4. 🙂 Alsacienne de souche, j’habite Montréal depuis 1999…

    Malgré tout, je pense que la plus grosse difficulté pour moi, c’est… l’hiver. Mais je dois dire que je ne suis pas casanière, et cela joue sans doute en ma défaveur.

    La ville a aussi énormément changé, et on y rencontre des Français à tous les coins de rue. Cela peut rassurer ou taper sur les nerfs, au choix!

    En tous cas, je te souhaite « un bon bout de chemin » ici 🙂

    • Merci Catherine Rose ! Je crois que j’arrive au meilleur moment, je pense que je vais vivre un bel été, j’ai pas encore trop pensé à l’hiver, on verra à ce moment-là. Je ne sais pas combien de temps je vais rester, mais je vais prendre le meilleur.
      Oui apparemment il y a beaucoup de français surtout au Plateau !

  5. Perso je suis partie plusieurs fois… en Australie d’abord, la meilleure décision de ma vie. Et maintenant en Suède où je vis depuis 2 ans et suis super heureuse ! Le voyage est la meilleure école de l’âme, il faut foncer si l’envie est là.
    Bises
    Plume d’Auré
    http://www.plumedaure.com

  6. Moi je suis partie en Suisse pour mes études à 17 ans. J’y suis toujours, mais je change de ville au fur et à mesure. c’est pas tous les jours facile, mais c’était clairement la meilleure décision que j’ai prise de toute ma vie.
    J’ai beaucoup ris en lisant la dernière partie. C’est pareil en Suisse : moins de vacances, plus de temps de travail et tout est cher.

    • C’est toujours rassurant de lire qu’on est pas la seule, que ce n’est jamais une décision facile mais que ça peut apporter beaucoup.
      ET oui, il y a des avantages et des inconvénients dans tous les pays, je pense qu’il faut juste s’y faire 🙂

  7. C’est toujours rassurant de lire qu’on est pas la seule, que ce n’est jamais une décision facile mais que ça peut apporter beaucoup.
    ET oui, il y a des avantages et des inconvénients dans tous les pays, je pense qu’il faut juste s’y faire 🙂

  8. J’adore ! Bravo pour cette décision. Profite à fond de cette expérience ! Ça donne envie de voyager 😉 Enjoy !

  9. Je te trouve si courageuse d’avoir osé franchir le pas! Je t’envie, comme toi, je n’ai jamais eu l’occasion de faire un Erasmus et je crois que ça me manquera toujours. Mais après, j’ai rencontré mon copain et prendre le décision de partir à deux ça devient beaucoup plus compliqué! Alors j’ai hâte de suivre tes aventures canadiennes pour me faire rêver un peu! Je te souhaite beaucoup de bonheur là bas!
    Des bisous ❤

    • Merci Cathy ! Je vais en profiter un max. C’est vrai que c’est toujours une décision difficile à prendre, mais si tu es heureuse avec ton chéri c’est le plus important. D’autant plus que des beaux voyages on peut toujours en faire pendant les vacances, elles sont loin mes 5 semaines de congés…

    • Je pense que tu vas adorer Montréal, en plus tu arrives au bon moment avec l’été et toutes ces animations ! Merci en tout cas, contente que l’article te plaise 🙂

  10. Salut Lyzie 🙂
    Je ne te connais pas et viens juste de découvrir ton blog, mais ton article décrit très bien ce que j’ai ressenti quand moi-même je suis partie pour la Corée du Sud. Comme toi, j’ai travaillé durant 5 ans dans la même boite, et j’ai dû me poser plusieurs fois la question si c’était une bonne chose de quitter mon CDI, mon appart’, mes proches pour effectuer un PVT en Corée. Cela va faire 6 mois que je suis ici, bientôt à la moitié de mon année, et je peux déjà dire que c’est le plus beau choix que j’ai fait dans ma vie ! Comme tu le dis, il vaut mieux prendre des risques et vivre ce genre d’expérience si l’envie nous trotte dans la tête depuis un moment, plutôt que de regretter plus tard de ne pas l’avoir fait. Je te souhaite bon courage dans ta nouvelle aventure 🙂

    • Merci Mathilde ! C’est toujours rassurant de savoir qu’on est pas la seule à vivre ça. J’espère qu’effectivement que ça sera une belle expérience.
      La Corée du Sud, ça doit être également très dépaysant ! Je vais suivre tes aventures car je ne connais pas du tout ce pays.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s