Expectation VS Reality

Je commencerai déjà par vous dire que je m’excuse pour cette absence prolongée sur le blog, je n’ai pas voulu abandonné cet endroit, je l’ai juste mis en stand-by car tout simplement j’ai dû réorganiser ma vie. J’ai quitté la personne avec laquelle j’étais depuis 7 ans, trouver un logement, déménager … Tout a été chamboulé, et comme vous vous en doutez, gérer un blog prend beaucoup de temps et d’énergie, peu à peu je reprends mes marques et je compte bien vous offrir encore de nouveaux contenus.

C’est un nouveau genre d’article sur le blog, un article qui pourrait rentrer dans une catégorie humeur. J’ai beaucoup apprécié faire cet article et je me suis terriblement amusée avec mes amis et je remercie d’ailleurs Michel, Jeremy et Charlie pour leur participation aux photos. Je vais donc faire ici un parallèle par rapport à la vie que j’avais imaginé il y a 20 ans et ce qu’elle est réellement aujourd’hui.

Expectation 

Quand j’avais 7 ans ma demi-soeur s’est mariée un samedi au mois d’août, c’était un jour magnifique dans mes souvenirs, à l’époque j’avais beaucoup d’admiration pour elle et c’était mon exemple, et j’avais alors planifié de me marier le samedi 6 août 2016 très précisément, oui oui j’avais regardé sur un calendrier pour que ça tombe un samedi et au mois d’août, et je trouvais que 27 ans, tout comme ma soeur, c’était l’âge idéal pour se marier.

Je rêvais tout simplement de me marier avec une belle robe de princesse et d’avoir un petit chat. Je m’imaginais active avec un boulot épanouissant, et certainement plus adulte dans ma tête que je ne le suis aujourd’hui. On aurait eu un appart ou une petite maison, et on partagerait des petits moments uniques comme sur des photos instagram ou sur le catalogue de la Redoute.

expectation 21.jpg

expectation 20

Et donc à quelques mois, voir à quelques semaines de cette date…

Reality

Après 20 ans qu’en est-il réellement ?

Je suis seule !

Plutôt heureuse de l’être avec beaucoup de possibilités qui s’ouvrent à moi, je peux prendre du temps pour moi, avancer dans mes projets, et partir à l’étranger quand je le veux. En fait, rien n’est planifié, je ne sais pas encore où je vais, loin de la vision de mes 7 ans.

Aujourd’hui, j’ai 27 ans et je me sens en fait pas du tout prête à me marier ni avoir des enfants. J’ai cette chance de paraître beaucoup plus jeune que mon âge et de ne pas avoir de pression familiale avec des questions telles que « alors les enfants c’est pour quand ? ». Car souvent quand je parle avec mes copines de ce sujet-là, et elles subissent un réel interrogatoire de leur côté qui les mette mal à l’aise. Du coup, c’est assez rassurant de se dire qu’autour de moi beaucoup de mes amies sont dans le même cas. Elles ne sont pas pressées de se marier ou d’avoir des enfants, je pense qu’égoïstement on veut profiter de nos dernières années de jeunesse. Je ne me sens pas encore prête dans ma tête, je ne sais pas encore où je vais professionnellement. Même si pour être honnête, il y a toujours la deadline des 30 ans qui me hante…

A l’opposé d’autres personnes qui étaient avec moi au collège ont déjà plusieurs enfants et possèdent une maison. C’est fou ces différences de maturité et de vision alors qu’on est de la même génération. En réalité, la vie ne se passe pas forcément comme on l’imaginait et nos envies changent avec le temps. Il faut savoir profiter des petites choses et s’épanouir même si c’est différent des autres, et ne pas s’enfermer dans quelque chose pour justement plaire aux autres.

reality 30

Aujourd’hui, je suis en colocation, ma coloc est vraiment top, que ça soit la maison dans laquelle où je vis ou la personne qui m’a accueilli. J’ai beaucoup hésité à prendre une coloc, mais je ne pouvais pas vraiment m’assumer toute seule financièrement en ayant envie de me sentir exister : c’est-à dire en voyageant un peu et en m’achetant quand même de belles choses … sans avoir l’impression d’être en survie permanente. Tous les euros sont quand même comptés pour ma part car je suis économe et que je ne croule pas sur l’or, mais j’estime être bien où je suis.

Aujourd’hui dans ma tête je pense encore avoir 22 ans, j’ai beaucoup de connaissances plus jeunes que moi du coup on se sent jeune, et oui en 2016 je porte encore des sweats avec des licornes et mange du Nutella. J’ai envie de partager mes photos, mes looks, ma folie avec vous, je ne regrette aucun de mes choix, ni où je suis actuellement, et pour le reste j’ai encore le temps, on en reparlera plus tard… Ne succombez pas à la pression des autres, faîtes vos propres choix et essayer de faire ce qui vous rend heureux, rien n’est définitif, la preuve tout peut changer avec le temps.

reality 31

Alors avez-vous aimé ce nouveau type d’article ? Est-ce que votre vie est différente de ce que vous l’aviez imaginé quand vous étiez enfant ?

N’hésitez pas à me suivre sur instagram et Facebook.

Bonne semaine à vous !

55 réflexions sur “Expectation VS Reality

  1. Hello Lyzie!
    Moi j’ai beaucoup aimé cet article plus personnel, on remarque que tu as été honnête et que l’écriture de cet article t’a sans doute fait du bien. Je te souhaite beaucoup de bonheur dans ton petit « recommencement » personnel 🙂

    Bises

    Céline

    • Merci beaucoup Céline, contente que ça te plaise, j’étais pas très sûre de moi en le postant mais effectivement ça me permet de me relancer.
      Bises

  2. Toujours dans le vrai ma lyzou! Je suis , à peu de choses pres , un peu dans la même situation que toi … Je ne veux pas penser aux 30 ans, juste vivre l’instant présent ! Je t’aime poulette ❤

    • Merci d’être passée sur le blog ma marinou <3, oui il y a toujours cette pression des 30 ans mais n'y pensons pas, profitons simplement 🙂

  3. Très bel article Lyzie. Effectivement il ressemble à un exutoire mais il est bien tournée et donne envie de croquer la vie à pleine dents ! Je m’estime chanceuse d’être dans la même situation que toi (celib et sans enfants) par rapport à d’autres car tout est possible. La vie est devant nous même si la trentaine approche. Alors profitons et gardons le sourire.

    • Merci Christelle, contente que tu apprécies l’article. Exactement voyons le côté positif, ne nous mettons pas de pression, et profitons 🙂

  4. Je suis justement d’écrire un article comme celui ci, qui parle de ce que je ressens à 26 ans!!! Mais tu as tout dit!!!! On va me traiter de Copy cat :p
    Je suis contente de voir que je ne suis pas seule

    • Mais non, chacun a sa façon d’écrire et de s’exprimer, honnêtement écrire cet article m’a fait beaucoup de bien alors que j’ai hésité à le faire.
      Effectivement, c’est rassurant de voir qu’on est pas les seules dans ce cas. Bises 🙂

  5. J’adore! Ça pour être différent de ce que je m’imaginais quand j’étais enfant, ma vie l’est ! Je me voyais marier à 25 ans avec 2 enfants et un chien et même que j’aurais été vétérinaire. J’en ai presque 26, je suis célibataire sans enfants, je ne veux même plus d’enfants, j’ai un boulot qui est bien loin des animaux et je crois que je ne pouvais être aussi heureuse qu’avec ma vie actuelle! 🙂
    Merci pour ton article si positif. Je suis contente que tu vois les choses que ça, tu pourras vomir des arc-en-ciel à nouveau comme ça 😉
    Bisous!

    • Merci beaucoup Margaux, contente que tu aimes l’article. Merci pour ton partage, c’est très rassurant pour moi, j’ai eu beaucoup de retours sur cet article et ça m’a vraiment fait plaisir et ça me motive pour la suite.
      Bises 🙂

  6. Bel article où je pense on est beaucoup à se reconnaitre! Mais arrêtez de vous mettre la pression avec les 30 ans, perso je trouve ça génial d’être dans la trentaine et j’étais même pressée d’y arriver car je voyais ça comment le tout début de ma vie d’adulte 🙂 (en vrai à 30 ans on ressemble toujours à des gamines, on continue à porter des sweats et à manger du nutella, à boire un cacao devant bob l’éponge le dimanche matin et nos amis ne sont pas plus proprios, mariés ou parents qu’avant!)
    Ces deadlines on se les met quand on est jeune mais quand on y est on est bien content d’être loin de nos attentes de l’époque 🙂 .

    • Merci Ludivine, contente que tu aimes cet article.
      Effectivement je pense qu’on est beaucoup dans ce cas et merci pour ton partage c’est rassurant. Tout est dans la tête il paraît, j’ai décidé de moins m’angoisser justement sur l’approche des 30 ans, j’ai fait des choix récents et je suis nettement mieux comme ça. Bises 🙂

  7. Moi j’ai souris tout simplement. Et je me suis reconnue surtout.
    Je me rappelle du mariage de ma tante a 6 ans et demi (j’ai meme perdu une dent et jai ete une super star a la soiree), et je voulais tout pareil, le carosse, la robe blanche, les demoiselles d’honneur, et une super fete avant 25 ans…oui parce que a 26 ans je devais faire mon 1er enfant, a 28 le second et a 30 le 3eme. Ha aussi je voulais une maison en toit de chaume et une 806 7 places avec un chien a l’arriere.
    19 ans pour essayer de construire ca… a 26 ans je mets des pyjamas simpson, je n’ai pas d’enfant, pas de maison, pas de mariage (allez sans mentir bientot un pacs avec une cuite par la suite ca compte ?), mais je suis heureuse, et surement plus que si la vie m avait accordé tous mes reves 🙂
    Apres je ne vais pas mentir, je reve du jour ou mon ventre s’arrondira et que j’aurai mon petit bout, mais cest une autre histoire !

    Bise
    (ps :jadore les licornes)

    • Merci beaucoup pour ton retour. C’est très intéressant et rassurant de savoir que d’autres personnes vivent la même chose, et surtout qu’ils sont heureux comme cela, et profitent encore.
      Moi aussi je voudrais des enfants un jour, mais je ne me mets pas de pression, ça viendra quand ça viendra, là maintenant tout de suite je me sens bien comme ça.
      Effectivement vive les licornes ^^

      Bises

  8. Très joli article !
    Je me sens tout comme toi. J’ai 28ans (bouh !) mais clairement le mariage et les enfants c’est pas pour maintenant. Je fais également plus jeune que mon age, et je profite. Je voyage, je vais boire l’apéro, je rentre tard si j’ai envie et je me consacre à mon blog dès que je le peut. Mes amis d’enfance aussi ont des enfants, une maison, etc.
    Je pense pas que ce soit de la « maturité » on voit juste pas les choses de la même manière. Aussi quand on est dans une grande ville, les projets sont différents je trouve.
    enfin bref, bonne continuation dans ta collocation, dans ta vie et sur ton petit blog 🙂

    • Merci beaucoup Charlotte. Merci pour ton partage, je vois que beaucoup de personnes sont dans ce cas et c’est rassurant, et surtout d’entendre qu’ils sont heureux comme ça.
      Bonne continuation à toi aussi 🙂

  9. j’ai vécu exactement la même chose il y a 2 ans et j’en suis très heureuse, je vis enfin MA vie telle que je l’entends =D

    • Oui, effectivement je me suis rendue compte qu’il y avait beaucoup de gens qui étaient dans la même situation et c’est rassurant, j’ai décidé de moins me prendre la tête et de profiter un peu plus.

  10. Quel bonheur de te revoir par ici 🙂 Cet article est tout simplement terrible, j’adore! Tu peux en refaire quand tu veux je serais toujours au rendez-vous! Malgré tous les changements dans ta vie j’ai l’impression que tu es épanouie et ça fait plaisir à voir sur les photos! Je suis toujours aussi fan de ton univers!
    Des bisous ❤

    • Merci beaucoup Cathy, contente que ça te plaise vraiment. J’ai un peu hésité à faire cet article car vraiment très différent de ce que je faisais, mais je crois que j’en avais besoin et je suis vraiment étonnée de l’accueil qu’il a reçu. 🙂

  11. Très sympa cet article. J’ai bientôt 40 ans, mange du Nutella, porte des sweet rigolos et publie mes looks… l’âge est relatif et surtout dans la tête 😉

  12. Très sympa cet article. J’ai bientôt 40 ans, mange du Nutella, porte des sweet rigolos et publie mes looks… l’âge est relatif et surtout dans la tête😉

  13. J’aime bien tes photos! Je suis exactement l’inverse de toi (d’une certaine façon). Je n’avais jamais rien imaginé de plus que de faire des études, assez longues (en journalisme en fait). Et puis vers 20 ans j’ai senti que j’étais prête à me stabiliser avec qqun. Il y a eu qq ratés au niveau de la personne lol, mais qq temps plus tard j’ai finalement déniché le bon. J’aurais 30 ans vendredi, j’ai acheté une maison et eu deux enfants. Je ne peux pas dire que c’était la vision plan plan qui me faisait horreur mais je n’ai jamais recherché non plus ce qu’on lit dans les histoires d’enfant… Comme quoi chaque parcours est vraiment différent!

    • Merci pour ton partage, effectivement chacun est différent et il n’y a pas de meilleurs parcours que d’autres, si on est heureux et épanoui c’est le principal.
      Contente que tu aimes les photos également 🙂

  14. Vraiment sympa cet article, bonne chance pour ce recommencement, tu as bien raison de penser à toi car qui d’autre le fera?
    Je veux les même patins que toi, by the way.
    Bisous 🙂

    • Merci Alexandra, contente que tu aimes cet article.
      Ce sont des Rio Roller, j’en ai toujours rêvé, mais je ne suis pas encore trop à l’aise avec ^^’
      Bises

  15. J’adore cette article , plein de vitalité et de vie 🙂 Profite bien de cette jeunesse, qui passe avant tout par la tête 🙂

  16. Les envies, les besoins évoluent au fil du temps….heureusement. Sinon, à cette heure-ci, je devrais travailler dans une chocolaterie (parce que dans ma tête d’enfant, quelqu’un qui travaille dans un chocolaterie ne fait que manger du chocolat toute la journée) , mariée et 2 enfants….sauf que non, je n’en suis absolument pas là. Je ne suis pas prête, je ne vais pas me forcer. Moi, je subis la pression familiale mais je préfère m’écouter avant tout, un enfant ne se fait pas parce qu’on veut faire plaisir à maman et tatie 😛
    Pour la question des licornes, je pense qu’il n’y a pas d’âge mais de feeling. Tant que ça fait plaisir, tant que ça donne le sourire, ….c’est bien là l’essentiel 🙂

    • Merci Elodie pour ton partage c’est très rassurant de voir que beaucoup pensent la même chose. Effectivement l’essentiel c’est d’être bien dans sa tête 🙂

  17. Je découvre ton blog avec cet article qui me plaît beaucoup ! Je n’ai pas encore eu le temps de « farfouiller » dans tes articles, mais je crois que tu t’en sors très bien avec les articles humeur ! Bravo 😉

    • Merci Corinne, c’est mon premier article de ce genre, j’avais je crois que j’ai eu besoin d’extérioriser ça. Le reste du blog est plutôt orienté food et mode. 😉

  18. Good luck pour ta nouvelle vie ! Je comprends tout à faire ce que tu ressens. Je m’imaginais aussi enfant qu’à 25 ans j’aurais un super boulot, une bague au doigts et ma maison à moi. Puis la réalité te rattrape, il y a l’amoureux mais pas la bague, les études que tu reprends car ton premier choix ne te convient plus, les projets immobiliers à repousser car stage + crédit ça ne fait pas bon ménage… Bref, la vie nous offre toujours des surprises. Et c’est d’ailleurs pour ça qu’on l’apprécie 🙂

    • Merci Marion pour ton partage. Effectivement ce n’est pas forcément ce qu’on avait prévu, mais souvent comme tu le dis c’est mieux ainsi 🙂

  19. Salut ! quel plaisir de lire ton article! il m’est déjà arrivé de m’exprimer sur le même sujet sur mon blog, car j’avais besoin d’extérioriser.
    ça fait du bien de lire tes mots, j’aurais pu écrire le même article. mes copines qui sont mariées, qui ont des enfants qui sont en CDI qui on une maison… et moi dans tout ça ? je ressens cette pression de vie parfaite, cette pression des 30 ans!!!
    bref! merci pour ton article!

    • Merci Céline, contente que tu apprécies cet article. Effectivement je pense qu’on a besoin parfois de s’exprimer sur ces sujets pour partager et nous rassurer. Et je me suis ainsi rendue compte qu’avec tous les retours que j’ai reçu que c’était le cas pour beaucoup de personnes, on a tous des vies différentes, et souvent loin de ce que l’on imaginait. Après beaucoup me l’ont dit l’âge c’est dans la tête, profitons !:)

  20. Si ça peut te rassurer, j’ai quasi 33 piges, je ne bois que du chocolat chaud dans ma tasse Barbapapa qu’on m’a offert à mes 20 ans, je dors avec la peluche de ma naissance, je kiffe l’univers kawaï et la déco pour enfants, mais je n’ai pas d’enfants, ni de job d’ailleurs, je ne sais pas où je vais, je me pose 36 milliards de questions par jour mais je reste moi-même, que ça plaise ou non ! Petite aussi j’imaginais une vie grandiose. Au final, ce qui compte c’est l’âge qu’on a dans la tête, pas les rides… et se faire plaisir ! Profiter de la vie car elle est très fragile. Avec enfants ou sans, avec un mec ou sans, avec un toutou ou sans… vivre pour soi ! HAKUNA MATATA !

  21. coucou,

    bizarrement ce qu’on prévoit n’est jamais pareil que ce que l’on vit malheureusement (ou heureusement ?) par moment on pense être un peu perdue mais au final on se rend compte que ce qui devais arriver, finit toujours par arriver et qu’on ne choisit pas toujours notre futur ! merci pour ce partage, des bisous 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s